logo

ligne

ENCADREMENT DES JEUNES

jeunes-tuncay

Le centre Ateliers du Soleil est un lieu o des jeunes et des enfants de quatre communes se rencontrent, s'expriment... crŽent. L'encadrement des jeunes est ˆ nos yeux le coeur mme de la lutte contre les inŽgalitŽs sociales et culturelles dont sont victimes les couches les plus dŽfavorisŽes.

En tant qu'association travaillant depuis prs de trente ans en vue d'une insertion des citoyens d'origine non belge ˆ la sociŽtŽ d'accueil, nous attribuons une grande importance ˆ l'encadrement des jeunes.

L'Žcole des devoirs a pour objet de lutter contre les Žchecs scolaires, de pallier les lacunes et aider de faon suivie les enfants dans l'apprentissage scolaire. Elle permet de dŽceler les potentialitŽs et/ou les difficultŽs des jeunes. C'est Žgalement un lieu d'apprentissage de la vie de groupe, de la solidaritŽ, de l'auto-gestion (autonomie) et de l'auto-Žvaluation.

ComplŽmentairement, les ateliers crŽatifs ont pour objectif d'offrir aux enfants et aux adolescents de milieux dŽfavorisŽs une infrastructure leur permettant de donner libre cours ˆ leur crŽativitŽ et ˆ leurs besoins d'expression. Ils constituent Žgalement un lieu d'apprentissage, d'intŽgration et d'Žchange pluriculturel. Tout ceci contribue ˆ valoriser la culture de chacun quelle que soit son origine.

Les objectifs que nous poursuivons avec les jeunes sont de les aider ˆ devenir des personnes conscientes de leur valeur, riches de plusieurs cultures et actives dans leur engagement social.
 

Nollet et Dupont

Les Ministres Nollet et Dupont ˆ l'Žcole de devoirs des Ateliers du Soleil - 4 mars 2004


Public

Chaque annŽe  scolaire, nous encadrons une septantaine d'enfants et jeunes de la 3e ˆ la 6e secondaire.

La plupart des enfants et jeunes sont belges mais les origines sont multiples.

Les jeunes proviennent essentiellement des communes de Bruxelles, Saint-Josse et Schaerbeek. Les Žcoles frŽquentŽes sont pour le plupart des Žcoles du quartier (plus d'une quinzaine d'Žcoles diffŽrentes).

Le public ayant besoin de l'action que nous proposons appartient aux couches dŽfavorisŽes. Les parents sont des ouvriers non qualifiŽs, des ch™meurs, des personnes dŽpendant dÕun CPAS, des exclus de la sociŽtŽ. Beaucoup de jeunes de notre quartier sont issus de familles nombreuses. 

Beaucoup de familles n'ont pas de sŽjour dŽfinitif en Belgique (candidat rŽfugiŽs...). Certains jeunes sont nŽs ˆ l'Žtranger et sont donc des primo-arrivants (scolaritŽ commencŽe dans le pays d'origine) avec toutes les difficultŽs que cela comporte.

Alors que nos jeunes en sont encore au dŽbut de leur scolaritŽ, beaucoup accusent dŽjˆ un retard scolaire.

Ces jeunes sont privŽs de services adŽquats pour leurs difficultŽs familiales, scolaires et sociales. C'est la raison pour laquelle, ils sont fort exposŽs aux piges de la dŽlinquance.

A cette situation dŽjˆ fort critique, s'ajoutent les provocations des milieux diplomatiques, d'extrme-droite ou intŽgristes des pays d'origine.

Il est primordial d'intŽgrer les jeunes dans plusieurs activitŽs culturelles pour qu'ils puissent s'accrocher ˆ l'avenir. 


Un climat de confiance
Les enfants et jeunes qui s'inscrivent dans notre Žcole de devoirs le font toujours de manire volontaire. Ils viennent accompagnŽs de leurs parents. Ceci est trs important, il y a, autant de la part de la famille que du jeune, une rŽelle envie de rŽussir son parcours scolaire.

Ds leur inscription, les jeunes et enfants sont informŽs de nos objectifs. Ds le dŽbut, un climat de confiance s'installe entre le jeune et notre association. Par les contacts quotidiens d'Žgal ˆ Žgal, les enfants et les jeunes prennent conscience de leur valeur ˆ nos yeux. C'est le point de dŽpart de la prise de confiance en soi.

La participation et la collaboration des enfants sont essentielles. Nous veillons ˆ tenir compte de leur avis, propositions, souhaits...



jeu    jeu

Encadrement
 

Nous accueillons les enfants tous les jours de la semaine: les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 15 heures 30 ˆ 20 heures et les mercredis de 18 ˆ 20 heures. Notre centre ouvre ses portes Žgalement durant les congŽs scolaires.

Quotidiennement, les enfants sont encadrŽs dans la rŽalisation de leurs devoirs et l'Žtude de leurs leons. Aprs une courte pause rŽcrŽative, ils sont suivis par les animateurs qui connaissent leurs points forts et leurs lacunes. Dans le calme, chaque jeune ou enfant commence par montrer son journal de classe ˆ l'animateur. En fonction du temps dont il dispose et de ses devoirs, l'enfant est alors amenŽ ˆ gŽrer son temps.

L'enfant travaille seul autant que possible. Notre objectif Žtant que l'enfant devienne autonome dans son organisation. L'animateur n'intervient que quand cela est nŽcessaire: pour une matire incomprise, un devoir dans lequel il y a des erreurs... Le travail rŽalisŽ est vŽrifiŽ avant que l'enfant ne parte.

lectureDes listes de prŽsences sont tenues quotidiennement et les bulletins scolaires consultŽs rŽgulirement. Gr‰ce ˆ un examen rŽgulier de ces listes et bulletins, nous remarquons rapidement les enfants qui se trouvent en dŽcrochage. Dans de telles situations, les parents et l'Žcole sont contactŽs afin  de mettre sur pied un programme de rattrapage. Pour les enfants qui ont des difficultŽs spŽcifiques, des activitŽs de rattrapage sont organisŽes chaque jour et durant les congŽs scolaires.


Quand les devoirs sont finis, l'enfant a la possibilitŽ de participer ˆ divers ateliers: lecture, informatique, activitŽs crŽatives, rattrapage,... Comme l'enfant vient quotidiennement et que nous suivons ses rŽsultats, les animateurs savent quelle activitŽ lui sera plus profitable afin d'amŽliorer ses connaissances.

info 

En crŽant un lieu d'Žcoute, d'Žchange, d'Žducation ˆ la solidaritŽ, nous voulons leur faire prendre conscience de l'utilitŽ de l'Žcole et de son impact sur leur avenir . Nous voulons tre un lieu qui les stimule afin de les aider ˆ trouver le gožt d'apprendre, pour qu'ils acquirent l'autonomie qui leur permettra de s'en sortir seuls... Nous voulons que les jeunes prennent conscience de leur place dans la sociŽtŽ et du projet social et Žducatif que la sociŽtŽ a pour euxÉ

MatŽriel 

L'enfant a ˆ sa disposition une bibliothque, de la documentation dont il peut se servir lors de recherches, Žlocutions, dissertations,... Nous possŽdons un matŽriel didactique de qualitŽ: dictionnaires, atlas, Bescherelle, livres de mathŽmatique, de sciences, jeux pŽdagogiques,...  Vu les milieux dont ils sont issus et le niveau scolaire de leurs parents, ce matŽriel est trs prŽcieux  afin qu'ils puissent rŽaliser un travail de qualitŽ. Aux plus jeunes, les jeux Žducatifs permettent d'apprendre en s'amusant, d'avancer dans la matire scolaire.

Des soutiens ponctuels de la Fortis Foundation, de la Loterie Nationale, du Fonds Houtman, de la Fondation Securex, nous ont permis et nous permettent encore d'acquŽrir du matŽriel pŽdagogique et informatique : ordinateurs, CD-Rom, matires scolaires, Žveil, encyclopŽdiesÉ Ces aides nous permettent de dŽmocratiser l'accs ˆ l'informatique de permettre ˆ des enfants de milieux dŽfavorisŽs dÕavoir accs ˆ du matŽriel de qualitŽ.

En effet, une utilisation intelligente de cet outil, qui sera de plus en plus indispensable au cours des annŽes ˆ venir, permettra ˆ l'enfant et au jeune de milieu dŽfavorisŽ d'avoir accs ˆ des connaissances, de s'approprier et de s'enrichir de connaissances nouvelles, connaissances allant au delˆ des matires scolaires. Cet outil nous a dŽjˆ permis de constater, par les dires des enfants, que notre Žcole des devoirs Žtait mieux ŽquipŽe que certaines des Žcoles desquelles ils proviennent.
 

Locaux 

Nos locaux ont ŽtŽ amŽnagŽs au mieux pour l'Žcole des devoirs, les ateliers crŽatifs ainsi que toutes les activitŽs que nous organisons.

L'amŽnagement nous a permis de valoriser nos activitŽs. Les expŽriences et le savoir que nous avons acquis depuis des annŽes nous ont permis de concevoir un amŽnagement non seulement fonctionnel mais aussi esthŽtique.

Les jeunes et les enfants qui frŽquentent notre centre vivent dans des logements exigus. Le fait d'avoir un jardin a une grande influence sur leur comportement. Les plantations, les fleurs, la pice d'eau crŽent un endroit calme dans lequel ils se dŽtendent.

Faisant suite ˆ de gros travaux, plusieurs travaux de finition et d'embellissement ont Žgalement ŽtŽ rŽalisŽs par les membres de notre Žquipe et des enfants dans le cadre des activitŽs de crŽativitŽ. Le fait d'tre une association pluriculturelle nous a permis Žgalement de rŽussir une dŽcoration regroupant les caractŽristiques des cultures diffŽrentes.

L'achat de ces locaux a un impact certain sur notre travail avec les enfants. Les pices claires et spacieuses permettent de travailler dans une ambiance agrŽable et calme. Chaque activitŽ (aide aux devoirs, ateliers de lecture, atelier d'informatique, ateliers crŽatifs,...) se dŽroule dans une pice spŽcifique, amŽnagŽe en fonction des besoins.

En mai 2010, nous avons ouvert nos portes lors de la semaine du Printemps des EDD.
jardin
Contacts avec les parents

Nous rencontrons rŽgulirement les parents lors de contacts informels et lors de rŽunions d'information et de conscientisation. Nous connaissons aussi certaines familles par le biais de nos activitŽs destinŽes aux adultes. En effet, des parents suivent nos cours de franais ou d'alphabŽtisation.

Les parents que nous c™toyons sont conscients de l'importance de l'Žcole pour l'avenir de leurs enfants, eux-mmes n'ayant pas toujours eu la chance de faire des Žtudes. Nous n'avons pas affaire ˆ des parents qui dŽmissionnent de leur t‰che d'Žducateur, au contraire. L'inscription ˆ notre Žcole de devoirs est un acte volontaire qui indique que les parents et l'enfant ont un objectif commun, la rŽussite scolaire. Lors de chaque inscription, un contrat tacite s'Žlabore entre l'enfant, la famille et l'Žcole de devoirs. L'enfant s'engage ˆ fournir le meilleur de lui-mme dans son travail; la famille fait tout son possible pour qu'il rŽussisse.


Avec les parents, nous rŽalisons un travail de sensibilisation par rapport ˆ la scolaritŽ : rŽunion d'information sur les structures de l'Žcole, leurs droits et devoirs par rapport ˆ cette institution,... A cette occasion, nous invitons parfois des personnes ressources telles que Madame No‘lle DESMET de la CGŽ.

ducasse
Dans le cadre de notre service social, nous stimulons les parents afin qu'ils puissent revendiquer leurs droits, remettre en question un avis, une dŽcision Žmanant d'un enseignant, d'un conseil de classe, d'un PMS,... Lors de ces rŽunions, de ces contacts, nous veillons aussi ˆ dŽmystifier l'Žcole et l'enseignant; oser aller ˆ une rŽunion des parents n'est pas toujours une dŽmarche aisŽe...

Connaissant mal la langue de leur pays d'accueil et les structures de l'enseignement, les parents sont dŽcouragŽs face ˆ l'Žchec de leurs enfants. Le fait que la majoritŽ de nos animateurs soient issus des mmes communautŽs qu'eux, permet des Žchanges plus faciles et une meilleure comprŽhension mutuelle.

Nous nous devons Žgalement d'tre vigilants par rapport ˆ l'influence que subissent certains parents, victimes de milieux intŽgristes et nationalistes en provenance de certains pays d'origine... Cette influence est facilitŽe notamment par la prŽsence trs importante des antennes paraboliques dans leur foyer...
fete quartier

Il est important de collaborer avec les parents, qu'ils conservent leur r™le de parents responsables de l'Žducation de leurs enfants.

Notons aussi que nous organisons rŽgulirement des rencontres inter-gŽnŽrationnelles. Elles sont l'occasion de partage entre la spontanŽitŽ de la jeunesse et l'expŽrience des adultes.
 

juliette

Rencontres intergŽnŽrationnelles aux Ateliers du Soleil


reunion  
RŽunion avec les parents

Contacts avec les Žcoles


Les contacts indirects se font en consultant quotidiennement les journaux de classes, les cahiers, de cette manire, nous suivons les matires vues par l'enfant en classe. A chaque remise de bulletin, les enfants nous les montrent, ce qui nous permet de suivre l'Žvolution de leur situation. En cas d'Žchec scolaire, nous consultons directement le titulaire et le(s) professeur(s) pour mieux Žvaluer les lacunes de l'enfant et nous organiser pour y remŽdier.

De plus, nous assistons, en compagnie des parents, aux rŽunions de parents dans les diffŽrentes Žcoles. Nous agissons en tant que trait d'union entre les parents et l'Žcole. Notre r™le n'est pas de remplacer les parents dans ces t‰ches, mais de les assister au mieux en tant que conseiller.


cge

melting

Par nos actions, nous voulons
aussi dŽnoncer les injustices scolaires

Des apprenants des Ateliers du
Soleil tŽmoignent dans
une bibliothque vivante


11 novembre 2010



Visites et excursions


Tout au long de l'annŽe scolaire, l'Žcole des devoirs et les ateliers crŽatifs sont complŽtŽs par un grand nombre de visites et d'excursions.  Ces visites et sorties sont complŽmentaires et renforcent l'encadrement donnŽ aux jeunes et enfants lors des activitŽs dans nos locaux.

L'objectif des visites ne se limite pas ˆ une sortie en groupe, qui crŽe par ailleurs des liens entre les enfants. Ces visites permettent surtout de faire des dŽcouvertes sociales, historiques, culturelles, artistiques...

Nous pouvons classer ces activitŽs en trois catŽgories :
Les activitŽs de conscientisation occupent une place particulire: par le biais de ces visites, nous essayons de leur faire comprendre ce que sont l'exclusion, le racisme, les discriminations,... De la sorte, ils se rendent compte des injustices dont ils sont victimes sans le savoir. Notre r™le est de leur faire prendre conscience de qui ils sont et de leur place dans la sociŽtŽ.

breendonk


Visite du fort de Breendonk


Il est primordial de mener ces activitŽs en groupe afin de lutter contre les sentiments de culpabilitŽ devant une situation de prŽcaritŽ. En effet, les jeunes comprennent qu'ils ne sont pas responsables de leur situation sociale. Ils  retrouvent leur dignitŽ en se rendant compte qu'ils ne sont pas seuls dans leur situation, ils crŽent des liens pour s'en sortir ensemble...          
 
Gr‰ce ˆ ces activitŽs nous dŽveloppons leur esprit critique, leur ouverture sur le monde, une citoyennetŽ active. Notons que le travail de conscientisation n'est pas une activitŽ exceptionnelle, il transpara”t dans toutes les actions que nous menons.







braille


rom


2/4/12

sciences


7/3/12

bouffioulx



Pour d'autres photos
visitez le lien suivant

ALBUM PHOTOS ACTION JEUNES

soleil
Page d'accueil