logo

 
 


alpha3

Printemps de l'Alpha

A la rencontre des livres "coups de coeur" des apprenants et formateurs de l'alphabŽtisation en CommunautŽ franaise Wallonie-Bruxelles


Le 31 mai 2007, ˆ La Louvire, le livre Žtait au coeur de la deuxime Ždition du Printemps de l'Alpha. Chaque groupe d'apprenants Žtait invitŽ ˆ venir prŽsenter un livre "coup de coeur" choisi parmi les livres dŽcouverts dans le cadre de ses activitŽs.

Une dizaine d'apprenants des Ateliers du Soleil ont choisi comme livre "Le masque de verre" de Ed Franck. Pour faire partager son plaisir d'avoir lu ce livre, le groupe a prŽparŽ durant plusieurs semaines son intervention au Printemps de l'Alpha.

Aprs un voyage en train et l'arrivŽe ˆ La Louvire, le groupe est entrŽ en contact avec d'autres apprenants. Lˆ, dans une ambiance gaie et conviviale, chaque petit groupe a prŽsentŽ brivement son livre, des extraits ont ŽtŽ lus ˆ voix haute. A c™tŽ des groupes d'apprenants issus de toute la CommunautŽ franaise, des invitŽs (Žcrivains, bibliothŽcaires, libraires...) ont aussi prŽsentŽ un livre.

Tous les livres prŽsentŽs ont ensuite ŽtŽ rassemblŽs pour constituer la Grande Bibliothque de l'Alpha.

"Le masque de verre" a ŽtŽ choisi par nos apprenants parce que son thme est axŽ sur la rŽalitŽ. Les accidents domestiques comme celui de Marie arrivent tous les jours. L'exclusion qu'elle subit n'est pas diffŽrente de celles qu'on rencontre dans la sociŽtŽ notament le racisme, la xŽnophobie... Dans ce livre, ce qui a frappŽ les lecteurs, c'est le rejet dont l'hŽro•ne fait l'objet en raison de son apparence.

Pour le public alpha, participer ˆ ce genre d'activitŽ, c'est se rendre compte qu'on n'est pas seul dans sa situation et qu'ensemble, on peut chercher des solutions pour s'en sortir. C'est aussi l'occasion de constater ce qu'on est dŽjˆ capable de faire et de voir ses capacitŽs valorisŽes auprs d'un large public.


RŽsumŽ du "Masque de verre" par un
apprenant des Ateliers du Soleil


Marie, c'est une enfant qui ne fait pas attention en marchant et qui finit par se faire bržler.
Avec son masque sur le visage pour que les cicatrices restent lisses, Marie pense que personne ne l'aime car ses camarades ne lui rendent pas visite.
Marie est rŽvoltŽe, elle est triste, elle n'a pas d'amis.
A l'Žcole, ses camarades se moquent d'elle avec des mots mŽchants et mme les grandes personnes l'ignorent.
Un jour, Marie fait connaissance avec Pierre. Il est trs gentil et s'ocupe de Marie, il la respecte et accepte comme elle est.
Pierre voit le coeur de Marie et pas le visage.
Cette histoire, c'est pour nous dire que les personnes qui sont accidentŽes d'une faon ou d'une autre doivent toujours tre aimŽes, repectŽes et acceptŽes comme elles sont. Il faut toujours regarder leur coeur et jamais leur corps.




   

Interview des apprenants
des Ateliers du Soleil


Journal de l'alpha
 Octobre 2007


Cliquer ICI






  alpha2  
ArrivŽe ˆ La Louvire


alpha1

PrŽsentation des livres
  
                                                                               

soleil
Page d'accueil